DSCN1512

Au coeur du Val sans Retour, dans ma forêt de Brocéliande, se trouve un étang habité par les fées, d'où son nom. Chaque nuit en effet, elles s'y rassemblent pour observer leur reflet à la surface des eaux. Parfois, elles se mettent à pleurer, en silence, des larmes de sang, à cause de la méchanceté des hommes, à cause aussi de la perte des libertés bretonnes et des terres volées par l'étranger. C'est pour cela que la pierre est rouge dans ce coin de mon pays. Ca, c'est un barde rencontré ici-même qui me l'a dit.