DSCN8640

En longeant la Vilaine aujourd'hui, je croise ce sonneur de cornemuse.
C'est une très belle mélodie, lente et majestueuse, que l'on nomme chez nous une gwerz, et que les Ecossais appellent lament, slow air. Ces mélodies, qui sont un reflet de l'âme de notre peuple, racontent souvent un événement, tragique ou héroïque.
Un Breton qui se respecte ne peut écouter ce style de musique sans avoir des frissons, sans éprouver un mélange de nostalgie et de fierté.