DSCN8963

Senteurs d'automne, feuillages dorés et pourpres, scintillements des toiles d'araignées dans les herbes folles des talus, odeur pétillante des pommes, goût du cidre ... Me voici au Verger, sur un chemin creux et secret, où les maisons semblent surgir de terre, où l'homme, très discret par nature et culture, est rare.
J'aime me perdre, volontairement, lors de mes randonnées sauvages, à travers ce bocage. Du moins, ce qu'il en reste.